Je protège ma nature : collecte de déchets

collecte de déchets

 

Cet été, votre destination de vacances sera surement un endroit ensoleillé avec la plage et le sable chaud… je vous fait rêver ?

Quand j’aurais 60 ans …

Un article récent expliquait que dans 30 ans les océans contiendront plus de plastiques que de poissons… En 2050, j’aurais 60 ans. L’âge d’avoir des petits-enfants qui ne pourront peut-être plus nager dans la mer car elle sera trop polluée de tout ce plastique. Il nous demanderons « Mais dis Mamie, c’était comment la mer quand tu avais mon âge ? » On ne pourra pas les regarder dans les yeux et leur dire qu’il y avait des poissons, que l’on se baignait pendant des heures et que l’eau était claire…

 

Cette image n’est pas un photo-montage mais la réalité… imaginez notre avenir !

surfeur-dechets

Respectons notre nature

Ne pas jeter les déchets dans la nature

Chaque déchet que nous produisons est un déchet qui finira probablement dans la nature ! Soit parce que nous avons préférer jeter cet emballage par terre ou ce mégot dans le caniveau … Soit parce que le vent s’est chargé d’aller le chercher dans une poubelle ou une déchetterie ouverte. L’industrie est aussi coupable des déchets rejetés à la mer comme les filets de pêche qui viennent s’échouer sur nos plages. Ces déchets créent de nombreux problèmes comme la pollution de nos terres, nos océans et de nos nappes phréatiques.

Imaginez tout le parcours qu'un sac plastique peut faire emporté par le vent ? #zéro-dechets Click To Tweet

Il est donc important de faire attention à ne pas jeter quoique ce soit par terre. Si vous fumez, achetez un cendrier de poche, c’est minuscule et cela peut contenir plusieurs mégots. Un mégot ça n’a l’air de rien, mais cela met jusqu’à 3 ans à disparaitre ! On peut aussi parler des tampons qui mettent des centaines d’années à disparaitre ( oui dans les tampons c’est du plastique et non du coton ) ! Cela ne vous parait pas affolant vous ?

destruction des dechets

Les premières victimes de notre sur-consommation et notre désintérêt pour la nature, c’est évidemment les animaux. Les poissons, les otaries, les oiseaux, les tortues, les dauphins etc… Votre animal préféré qui aura fait l’erreur de s’emmêler dans un déchet et ne pouvant pas s’en débarrasser aura grandi ainsi, piégé et malade. Complètement pris au piège dans ce bouchon de lait, ce bout de plastique ou ce filet de pêche… Ils vont souffrir puis mourir à cause de NOTRE pollution. Sans parler des macro-déchets qui se mélange à leur nourriture…

protection-nature

Se tourner vers le zéro-déchets

Mieux que de ne pas jeter les déchets dans la nature, il y a une meilleure solution : en produire beaucoup moins ! Il existe une multitude d’astuces simples à mettre en action au quotidien chez nous. Ce sont des solutions qui ne coutent pas cher car durable dans le temps et ne produisant pas de déchets. Et de plus, beaucoup plus saines pour votre corps et votre santé !

Zéro déchets = économie, santé, environnement ... Qu'est ce qu'on attend pour s'y mettre ? Click To Tweet

Retrouvez mes conseils et astuces zéro déchets ici !

La collecte de déchets

Deux façon de nettoyer les plages

collecte-dechet-plage

Il existe deux façons de nettoyer les plages suivant les moyens mis en œuvre par les régions/départements/associations : le nettoyage mécanique et le nettoyage manuel.

Le nettoyage mécanique consiste à nettoyer les plages à l’aide de tracteurs et autres machines servent à ramasser une grande partie des déchets ! Le problème est que ce type de nettoyage bien que efficace provoque un déséquilibre de l’environnement, une érosion de la côte ( 70 % du volume des déchets ramassés = sable ) et appauvrit la nourriture et les abris des animaux côtiers.

Il existe donc aussi le nettoyage manuel réalisé par : NOUS ! Que ce soit des bénévoles ou n’importe qui ayant envie de faire une bonne action, il est simple de prendre un peu de son après-midi pour ramasser quelques déchets. Ce ramassage manuel permet donc de respecter la nature en ramassant les macro-déchets qui ne peuvent être nettoyés par une machine car trop petits, planqués entre les coquillages ou dans les dunes…

Dimanche, j’ai protégé ma nature !

aytre-plage-surfrider

L’association de surfeurs « Surfrider » organise régulièrement des nettoyages de plages pour collecter les déchets et sensibiliser au respect de la nature. La consigne est simple, venez avec vos gants et votre sourire !

Après avoir vu les affiches dans les rues de La Rochelle, hop ni une, ni deux, je le notes dans l’agenda en me disant que cela va nous faire du bien de prendre l’air frais en faisant une bonne action !

Le jour J, un grand soleil nous réveille doucement. La tentation d’aller bruncher sur le port est grande, mais non non ! On enfile nos baskets et nos gants et c’est parti !

Arrivés sur la plage, un stand Surfrider nous accueille ainsi que des dizaines de personnes récupérant des sacs poubelles. La bonne humeur est là et les sourires aussi ! Un monde dingue est présent sur la plage déjà en train de ramasser les déchets.

collecte-dechet-plage

Et c’est parti, on avance sur la plage petit à petit. Premier morceaux de plastique trouvé… 3 cm plus loin un autre tube en plastique puis un bout de filet de pêche … Je vois un homme trainer une brouette avec des bidons plastiques et des câbles. Des enfants courent et apprennent que les algues ne sont pas en plastiques. Deux heures plus tard vous pouvez bien imaginer l’état de la benne à ordures !

La collecte se termine par un petit goûter bio offert par les partenaires de l’association ! 17h, le vent se lève et nous rentrons contents de cette bonne action et ressourcés par l’air de la mer et le soleil !

 

Un résultat formidable

 

aytre-plage-surfrider

Au total, nous étions environ 300 personnes, petits et grands, réunies pour nettoyer la plage. Nous avons collecté plus de 1,4 tonne de déchets ! Je suis une grande sensible mais voir toutes ces personnes ici un dimanche pour venir nettoyer notre plage ça a illuminé mon week-end !

Rendez-vous pris pour la prochaine collecte des déchets !

 

oiseaux-plage-environnement

Que vous viviez au bord de la plage, près d’une forêt, au bord d’un fleuve ou même d’un lac n’importe quel petit paradis de nature aura besoin d’être nettoyé régulièrement…

Pensez-y cela ne demande qu’un sac poubelle, des gants, une bande d’amis et de la bonne humeur ! 

 

L’association Surfrider


 

Suivez-moi : FacebookInstagramHellocotonPinterest

2 comments on “Je protège ma nature : collecte de déchets”

  1. Pandore dit :

    Ah bravo ! c’est sensationnel. Moi qui passe mes vacances à l’ile de Ré (ce n’est pas loin…) j’ai refusé tous les sacs plastiques sur le marché pendant 15 jours cette année, en faisant mes courses avec des boites, et des sacs en tissu. Et pourtant, le sac plastique est interdit depuis le 1er juillet ! Les commerçants devraient instaurer un système de boites avec un logo de l’ile de ré, qui seraient consignées et échangeables chez tous les commerçants. Ca fidélise, ça responsabilise, et ça permet de supprimer totalement les sacs plastiques. Ils l’ont pourtant fait avec les verres du 14 juillet !

    1. swaallow dit :

      exactement, il y a des solutions tellement simples à mettre en place !
      C’est juste de bonnes habitudes à prendre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *